Info: S'inscrire sur le forum, c'est recevoir automatiquement LE djaurnal complet en newsletter !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On a marché sur Moon

Aller en bas 
AuteurMessage
Grizlours
Redacteur
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 37
Personnage(s) : Mister sadida 1981, Nibelungen, Vagh Alam
Métier(s) : feignasse
Obsession(s) : euh..., dormir, mais ça m'obsède pas trop
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: On a marché sur Moon   Ven 4 Aoû - 21:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grizly.ifrance.com/
Grizlours
Redacteur
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 37
Personnage(s) : Mister sadida 1981, Nibelungen, Vagh Alam
Métier(s) : feignasse
Obsession(s) : euh..., dormir, mais ça m'obsède pas trop
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: On a marché sur Moon   Ven 4 Aoû - 21:41

Le manuscrit ici publié a été retrouvé enterré sur la plage de Moon il y a quelques mois,
Celui-ci est le seul témoignage du voyage de la « Furie » effectué il y a plusieurs siècles.
Ce navire et son valeureux équipage était parti a la recherche de la légendaire île de Moon et de son hypothétique trésor, a une époque où l’on ne connaissait pas encore le voyage en canon….


Journal de bord, tenu par Pat Mac Houille, quartier-maître Féca.

-1er jour :
C’est Le grand Jour, Celui que tout le monde attendait, Le navire est prêt au départ,
L’équipage est quasiment au complet, seul manque à l’appel l’ecaflip Félix qui s’est rappelé au dernier moment qu’il avait peur de l’eau et le xelor Nafesti qui n’a jamais réussit a être ponctuel
Le capitaine Patrak, Iop de son état, et à la cervelle remplie d’eau salée, s’écria soudain :
« Vers l’infini et au-delà »
Ce a quoi Billy le mousse répliqua :
« Euh… si on peut s’arrêter avant, ça m’arrangerait. »
Ce qui lui valu de rester sur le quai alors que le navire prenait le large….


-2eme jour :
Le bateau file vers le large à la vitesse d’une huître comateuse,
Le capitaine Patrak n’a pas quitté la barre depuis le départ fixant béatement l’horizon.
Pas d’accident notable à signaler si ce n’est le décès de Paf et Hurkel,
Les deux sacrieurs on trouver la mort lors d’une expérience scientifique importante
qui consistait a savoir si une chute de la grande vergue sur le pont était douloureuse ou non.

-4eme jour :
Notre magnifique vaisseau continue sa progression tel un escargot Famélique.
Le capitaine n’a pas bougé de son poste.
A noter la perte de notre mat d’artimon, Bouboule le sadida ayant essayé d’attraper un nuage en grimpant le dit mat,
celui-ci n’a pas résister au poids de sadida et s’est effondré sur la tête de Kastor le sram,
Les mousses on eut fort a faire a balayer les fragment d’os qui encombrait le pont.

-7eme jour :
Notre fière embarcation continue sa progression au rythme d’un paparesseux narcoleptique.
Le capitaine n’a pas bougé de son poste.
Un accident à signaler, Notre vigie Pat L’Osamoda est tombé a la mer et a disparut,
Ce dernier du haut de son poste s’était penché pour tenter d’apprivoiser une moumouette passant a portée, un vague a fait le reste.
Cette perte est contraignante car ses invocations étaient notre unique source de nourriture.

-8eme jour :
Le remous d’une crevette venu a la surface de l’eau a poussé notre navire d’au moins 3 centimètres aujourd’hui.
En allant voir le capitaine ce matin, nous découvrîmes un squelette à la barre.
Le capitaine avait tout simplement oublié de bien s’hydrater quand le soleil tape.
La faim commence à se faire sentir

-9eme jour :
Notre bateau fonce comme un piou sans ailes
Le problème du repas a été repousser a quelques jour grâce a Bobbu, le mousse Xelor
Alors que nous cherchions une solution pour pouvoir nous nourrir celui-ci a annoncé :
« On a qu’à manger le plus gros d’entre nous »
Ce a quoi bouboule le sadida répliqua en fracassant la tête du xelor d’un coup de poulie,
Mettant a l’honneur le vieil adage :
« Quand le sadi de 140 kilos parle, le xelor se tait »

-11ème jour :
Nous décidons de savoir qui sera mangé par le célèbre jeu du Chifumi,
Bouboule perdit la partie, mais on préféra manger Arnold le Crâ car Bouboule avait toujours sa poulie a la main.

-12eme jour
Bouboule se rend compte en faisant pousser un arbre pour passer le temps que celui-ci est un pommier,
La faim n’est alors plus un problème sur le navire

-14ème Jour
Notre dernier sacrieur nous a quitté aujourd’hui
Il voulait vérifier si les dents des requins était vraiment tranchante et il plongea la tête la première sur le squale




-15eme jour
Bouboule se noie en plongeant pour sauver sa gonflable
Alors qu’il revenait vers le bateau, Chewing le pandala, saoul comme à son habitude, confondit la bouée et l’ancre
Et jeta sur le crâne du pauvre sadida un morceau de fonte d’une demi-ton ne.
Le vent semble forcir.

-16eme jour
En faisant les comptes, je m’aperçois qu’il ne reste que Chewing et moi a bord.
En outre Chewing notre intendant a remplit les cales de fût de bière et non pas d’eau comme il aurait dut

-17eme jour :
Gueule de bois

-18eme jour
Une tempête éclate
Chewing sur la houle déchaînée se tient presque droit.
Il remarqua qu’il avait oublié de prendre de la bière du ripate et décida de prendre la chaloupe pour aller en chercher,
Je me retrouve seul a bord et m’enferme dans la cale pour noyer ma solitude dans l’alcool.

-21eme jour :
En semi coma éthylique, je me rends compte que le bateau a heurté quelque chose.

-22eme jour
Je suis sur Moon ! Enfin presque….
Je me retrouve bloqué sur un récif a une coudée de la plage,
Malheureusement des requins on choisit cet endroit pour barboter


-25eme jour
Apres 3 jours passer a me nourrir d’œufs de moumouettes, j’aperçois un indigène sur la plage.
Lui aussi m’aperçoit et disparaît soudainement dans la forêt,
Sans doute pour quérir des gens susceptible de m’aider

-18eme jour
Les indigènes ont construit un bateau pour venir me sauver.
Arrivé sur la plage les braves gens m’attache pieds et poings liés et me transporte ainsi, sans doute pour éviter que je me fatigue
Les braves gens !
Arrivé à leur village, c’est la liesse générale,
Ils me font prendre un bain en dansant autour de moi,
Malheureusement je ne suis pas en mesure de leur faire comprendre qu’il serait agréable qu’ils baissent un peu la chaleur….
Je commence à cuir là dedans…

C’est ainsi que s’achève le journal de bord de « la Furie »
Nul ne sait ce qu’il est advenu de son auteur, peut être que les cannibales de Moon ont leur idée sur la question...


-FIN-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grizly.ifrance.com/
Grizlours
Redacteur
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 37
Personnage(s) : Mister sadida 1981, Nibelungen, Vagh Alam
Métier(s) : feignasse
Obsession(s) : euh..., dormir, mais ça m'obsède pas trop
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: On a marché sur Moon   Dim 27 Aoû - 19:45

A vos commentaires Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grizly.ifrance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On a marché sur Moon   

Revenir en haut Aller en bas
 
On a marché sur Moon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le moon est dans Wakfu :p
» In the jungle, the mighty jungle... [Jungle de Moon]
» Moon City ? Une petite guilde, de grands projets
» 1er marché aux puces pour GN
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Tofu Veritas :: .: Mercenariat, services et Kamas - Les Clans :. :: Le Djaurnal :: Les Editions du Djaurnal-
Sauter vers: