Info: S'inscrire sur le forum, c'est recevoir automatiquement LE djaurnal complet en newsletter !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thetanös ou la fin de Sidimote.

Aller en bas 
AuteurMessage
Grizlours
Redacteur
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 37
Personnage(s) : Mister sadida 1981, Nibelungen, Vagh Alam
Métier(s) : feignasse
Obsession(s) : euh..., dormir, mais ça m'obsède pas trop
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Thetanös ou la fin de Sidimote.   Sam 5 Aoû - 19:02



Dernière édition par le Dim 6 Aoû - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grizly.ifrance.com/
Grizlours
Redacteur
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 37
Personnage(s) : Mister sadida 1981, Nibelungen, Vagh Alam
Métier(s) : feignasse
Obsession(s) : euh..., dormir, mais ça m'obsède pas trop
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Thetanös ou la fin de Sidimote.   Sam 5 Aoû - 19:03

En ces temps anciens, Au moment où les dieux commencèrent à quitter la terre pour vivre dans les nuées,
Les contrées de notre monde étaient parcourues par le légendaire Thetanös
Ce féroce sacrieur était à n’en point douter le plus grand combattant que la terre ai jamais connu
Aucun guerrier ne pouvait l’égaler et tout ceux qui le défièrent le payèrent de leur vie,
On le disait invulnérable, l’égal d’un dieu, et l’on disait même que le dieu Iop ne pourrait le vaincre.



Les cités se battaient pour l’avoir de leur coté, et le sacrieur offrait ses services au plus offrant.
Changeant de camp selon les commande et parfois selon son désir d’affronter l’armée la plus puissante
Mais nul besoin de guerre pour que Thetanös fasse couler le sang,
Il voyageait toujours seul à la recherche de monstre et d’ennemis toujours plus fort,
Inlassablement, il cherchait quelqu’un ou quelque chose qui pourrait lui donner du fil à retordre.
Lorsqu’en traversant la foret de Cania, il découvrit l’entrée d’un souterrain caché par un amoncellement de pierres…

Thetanos se demanda un instant si c’était le repère d’un dragon mais la découverte de l’occupant le désappointa.
Au fond du souterrain, dans un fatras de fiole d’éprouvettes et d’alambics, se trouvait un jeune homme malingre penché sur une marmite.
A la vue du sacrieur, le pauvre ermite se mit a trembler de terreur, reconnaissant immédiatement le grand guerrier dont la cruauté était connu a travers le monde.
-« Et bien, je croyais que j’avais décimer tout les habitants de cette contrée, enfin, il est jamais trop tard pour bien faire !
-Pitié messire, laissé-moi vivre, je doit finir mes expériences…
-Des expériences dis-tu ? A quels sorte d’expériences peut-on se prêter dans cette contrée déserte ?
-J’analyse des échantillon de Wabbit GM afin de trouver un moyen de le vaincre…
-Le Wabbit GM ? Quelle est donc cette créature ?
-Plus qu’une créature, une arme de destruction massive que le Wa Wabbit veut utiliser pour conquerir l’univers »
-Et bien tes expériences touchent a leur fin, je vais aller défier ce monstre, et gare a toi si il n’est pas aussi puissant que tu le dis… »
Sur cette Thetanös abandonna l’ermite et parti pour l’île Wabbit.



Arrivé sur l’île wabbit, Le guerrier ne tarda pas a débusquer le monstre,
Le combat ne dura que le temps d’un coup, a peine un effleurement et le wabbit GM s’écroula, mort.
Devant la carcasse encore frissonnante, Thetanös sorti sa dague et d’un coup net trancha la tête.
Puis il repris la route avec son macabre trophée vers la forêt de Cania…

-« Est-ce donc cela, ta « redoutable créature, dit Thetanös en jetant la tête du wabbit GM au milieu des éprouvette, tu as abusé de ma patience, tu le paiera de ton sang !
-Pitié, messire, le supplia le jeune homme, pardonnez moi !
-L’heure n’est plus au pardon, elle ne l’a jamais été !
-prenez ceci, ils viennent juste de naître…dit l’ermite terrorisé en attrapant quelque chose dans une petite cage
Le sacrieur arracha la chose des mains de l’ermite, prêt à l’écraser de sa main quand soudain….
Et le temps se figea !
Un Wabbit…..
Tout ce sang, toutes ces guerre, tous ces combats incessants…En un seul regard, la créature lui fit renier tout ce en quoi il croyait jusqu’alors.
Devant cet animal, Thetanös prit subitement conscience de son insondable solitude,
Face cette petite boule de poil, le cœur en granit du guerrier se fendilla avant d’exploser littéralement.
Au contact de la douce toison du wabbit, Thetanös sut qu’il ne voulait plus voir le sang couler autour de lui.
-«c’est une femelle, repris le jeune ermite, elle s’appelle Griboune… »
Ce furent les dernières paroles qu’entendit le sacrieur alors qu’il quittait le repère de l’ermite, laissant pour la première fois de son existence quelqu’un en vie.



Apres avoir passer son temps a détruire, Thetanös entreprit de se reconstruire une nouvelle vie en compagnie de Griboune.
S’installant au cœur des Landes de Sidimotes, Il connaissait enfin la paix et la tranquillité de l’âme,
Passant ces journée a choyer Griboune, qui a son tour, avait prit son maître en affection, le suivant partout
Thétanos apprenais à aimer la vie, lui qui se promenait souvent autrefois avec des carcasses de monstre vaincu se mettait a cueillir des fleurs, a chanter, ou encore à écrire des poèmes.

Mais comme souvent, quand la Vie offre quelques chose, elle a tendance a la reprendre.
Et le bonheur de Thetanös et de Griboune fut bien éphémère…

Dans le village de Sidimote, peu de personne appréciait nos deux compères,
La présence du guerrier à proximité village terrifiait les habitants, et ceux-ci cherchaient un moyen de le faire partir.
Comme toujours la peur engendra la lâcheté, et les élus du village, n’osant s’en prendre directement à Thetanös,
pensèrent que si Griboune disparaissait,
Le sacrieur reprendrait sa route et quitterait la région…Ainsi le plus grand chasseur de ce village, un crâ dont l’Histoire n’a pas retenu le nom parti remplir sa sinistre tache.

Ce matin là, Thetanös faisait une sieste près d’une rivière tandis que Griboune sautillait derrière les papillons lorsque le drame arriva…
Le bruit d’une chute réveilla le sacrieur et il n’eut que le temps de voir un crâ détaler. Il ne compris l’ampleur du désastre que lorsqu’il vit le corps inerte de Griboune allongé sur un tapis de feuille morte, une flèche le transperçant de part en part..
Thetanös s’agenouilla à coté de Griboune et la serra dans ses bras.
Pleurant toute les larmes de son corps, il resta ainsi jusqu’à la tombée du jour. Puis il entreprit de l’enterrer.
Cela fait il regarda ses mains, couverte du sang de Griboune, Et une nouvelle fois il sentit une explosion monter en lui…
Mais cette fois-ci ce n’était pas une explosion d’amour et de tendresse.
Un dernier regard sur la tombe de Griboune, et il parti a la poursuite du meurtrier, ces yeux était maintenant sec, tout comme son cœur.

Le lendemain matin, c’était jour de marché au village, et les gens portait en triomphe le valeureux chasseur quand le cyclone éclata….
La plupart des gens n’eurent même pas le temps de paniquer, ils étaient déjà morts.
Thetanös avait fondu sur la foule et à chacun de ses coups c’était une hécatombe.
Il ne laissa aucun survivant, ni femme, ni enfant
Les cris des victimes résonnèrent jusqu’à Pandala alors que leur village disparaissait dans un nuage de flammes et de sang.



Le soir, Le village n’était plus que décombres déjà envahit par les charognard.
Thetanös était reparti.

Nul ne sait ce qu’il advint du sacrieur, certains disent qu’il s’est jeté dans les rivières de lave de Brâkmar, d’autre qu’il a prit un navire à Masterdam et qu’il est parti vers l’horizon. Enfin les derniers pense que la déesse sacrieuse est revenu sur terre pour emmener son plus puissant disciple, et lui donner une place d’honneur au panthéon des dieux….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grizly.ifrance.com/
Grizlours
Redacteur
Redacteur
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 37
Personnage(s) : Mister sadida 1981, Nibelungen, Vagh Alam
Métier(s) : feignasse
Obsession(s) : euh..., dormir, mais ça m'obsède pas trop
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Thetanös ou la fin de Sidimote.   Dim 27 Aoû - 19:45

A vos commentaires Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grizly.ifrance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thetanös ou la fin de Sidimote.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thetanös ou la fin de Sidimote.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dungeon Rusher MAXXX Sidimote
» [ACCEPTE] La vocation d'un crâ (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Tofu Veritas :: .: Mercenariat, services et Kamas - Les Clans :. :: Le Djaurnal :: Les Editions du Djaurnal-
Sauter vers: